Google+ Followers

mercredi 28 mars 2018

"Eve" pour la postérité


"Eve" pour la postérité




L’immortalité est généralement réservée aux créateurs. Victor Hugo, Rodin, Mozart, Doisneau, les frères Lumières, Picasso ou Le Corbusier ont peu de chance de tomber dans l’oubli. L’histoire se charge dans graver quelques autres dans le marbre, qu’ils aient accompli le bien ou le mal : Napoléon, Churchill, Hitler, Kennedy, Mao Tsé Toung ou Lénine…
La chance chute sérieusement lorsqu’on aborde le monde du vedettariat. Le temps retient très peu de monde. Les stars d’aujourd’hui vivent d’éphémères instants de gloire. Peu pourront laisser leur nom comme James Dean, Maryline Monroe, les Beatles, Elvis Presley ou…qui ? Nous vous laissons le choix de celui ou celle que vous estimez digne du Panthéon de la chanson ou de la comédie.
Que reste-t-il pour le commun des mortels ? A part des cas tel que Le journal d’Anne Franck, comment laisser à la mémoire collective une trace de lui ? Avec un livre ! Mais pas n’importe lequel. Un livre qui révèle le vrai personnage, qui le montre sous un autre aspect, qui met en valeur son côté méconnu, invisible, secret…
Eve n’a rien exigé de la postérité. Mais voilà ! Elle est belle et sensuelle ! Elle irradie… Montrer sa face cachée, c’est laisser à sa fille, à ses petits-enfants, leurs enfants et leurs petits-enfants le souvenir d’une femme qui n’a pas seulement été une grand-mère. C’est rappeler cette fantastique aura qu’elle dégageait. La voici dans toute sa pureté, dans son éternelle jeunesse.


Blurb, 150 €uros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire